Mont Saint Aignan Football Club : site officiel du club de foot de Mont-Saint-Aignan - footeo

Marzak

18 mars 2015 - 16:17

Football - DH : Marzak Akrour, le gardien itinérant du football haut-normand

Publié le 10/03/2015 á 23H15
Partager
Réagir  

Dimanche dernier, Marzak Akrour a enfin revêtu la tenue de Mont-Saint-Aignan, pour la première fois depuis son arrivée cet été. A 37 ans, l’ancien gardien de Fécamp et de Eu souhaite apporter son expérience au promu engagé dans la course au maintien.

Football - DH : Marzak Akrour, le gardien itinérant du football haut-normand
A Fauville, Marzak Akrour a vécu de bons moments. Notamment en Coupe de France, ici face au FC Rouen (photo archives Jean-Marie Thuillier)
1/2

La première fois, c’est par hasard qu’il a été amené à enfiler les gants et la tenue de gardien de but. « Comme tout le monde, j’ai commencé le football pour être joueur de champ, avoue ainsi Marzak Akrour. Et puis, les premiers plateaux arrivent et la question fatidique de savoir qui va aller dans la cage. Je m’appelle Akrour, j’étais donc le premier sur la liste alphabétique, le sort m’a désigné. » Et heureusement, ou malheureusement c’est selon, le très jeune joueur des Tréfileries a été plutôt bon et s’est aguerri à ce poste si particulier dans le monde du ballon rond. « Il faut être un peu fou pour être gardien, s’amuse-t-il, mais j’aime aussi beaucoup toucher le cuir. En réalité, il n’y a qu’en club que je vais dans les buts, autrement je joue sur le terrain. » Et c’est en tant que portier que le jeune Havrais va entamer une carrière qui va l’amener aux quatre coins du département. Un voyage qui l’amène d’abord à intégrer l’école du Havre AC à l’âge de 9 ans. De son passage chez les Ciel et marine, il garde des souvenirs vagues si ce n’est une « épopée ». « On avait gagné la Coupe nationale des poussins dans la région et on était alors partis sur Paris. Je me souviens qu’on avait atteint la demi-finale face à Grenoble et, surtout, qu’on avait disputé un match pour la troisième place au Parc des Princes en lever de rideau de la finale de la Coupe de France. »

À 14 ans, Akrour regagne son club des Tréfileries. C’est là qu’il découvre le monde senior et dispute ses premiers matches de DH. Ses performances attirent l’œil, notamment celui du staff des Méphistos. Et après plusieurs mois de séduction, Fécamp parvient à l’attirer dans ses filets à l’orée de la saison 1999-2000. « J’aurais pu y aller plus tôt, mais je ne voulais pas laisser les Tréfi’dans la galère car c’est toujours difficile de trouver un nouveau gardien. Mais j’avais besoin de découvrir autre chose, de voir comment ça jouait au-dessus. » 

Débutent alors trois saisons de CFA 2 avec les Rouge et noir où Akrour va passer par toutes les émotions causées par l’angoisse d’un maintien acquis lors des dernières rencontres, l’euphorie d’une course à la montée en CFA et puis la tristesse d’un dépôt de bilan. « C’est forcément un moment délicat, j’étais jeune (24 ans) et je me demandais où j’allais jouer ensuite car on l’a su dès le milieu de saison. On a essayé de jouer le coup à fond jusqu’au bout même si la motivation s’estompe naturellement. C’était vraiment dommage pour l’USFF qui jouait la montée en D2 quelques années auparavant. C’est un bon club avec des supporters qui savent mettre l’ambiance. »

« ON A DE LA QUALITé »

Habitant et travaillant comme éducateur sur la région de Dieppe, Akrour rebondit à Eu et, sous l’égide de Joël Guillaumé, participe à la montée en CFA 2. Mais son aventure tourne au vinaigre chez les Eudois lors de sa troisième saison. En cause, une relation tumultueuse avec le coach David Giguel. « La fin a été un peu amère, mais seulement avec l’entraîneur car je n’ai jamais eu de problème avec les dirigeants. J’ai failli arrêter le football. » Il faudra toute la persuasion du Fauvillais Johann Jamet pour le convaincre de se remettre à l’ouvrage. « En septembre 2005, alors que je n’avais plus de licence, Johann, qui est l’un de mes meilleurs amis, m’a demandé de le rejoindre. J’étais réticent car le club possédait un jeune gardien qui craignait d’être brimé si je venais. Finalement, il s’est blessé et j’ai signé. » Dès lors, Akrour va passer plusieurs années à naviguer entre PH et DHR, entre Fauville et les Tréfileries. Jusqu’en 2009 où il rejoint Gonfreville, fraîchement promu en CFA 2. « J’ai des bons souvenirs de cette saison avec Rachid Hamzaoui bien que le championnat ait été difficile. L’accumulation des défaites a été compliquée à vivre. »

Sitôt l’épisode gonfrevillais terminé, le portier retrouve Fauville puis Eu puis... Fauville avant de décider de rejoindre un club de l’agglomération rouennaise l’été dernier. « J’habite Rouen et la route me fatiguait alors je me suis rapproché de Mohamed Saoula (coach de la « B » du FCR). » C’est finalement à Mont-Saint-Aignan qu’Akrour pose ses bagages pour une saison quelque peu galère. « Je suis arrivé blessé, je reprends en septembre et là je me fracture une côte. Au final, je n’ai pu enchaîner qu’à partir de novembre et jouer cinq matches avec la réserve. » Puis enfin une première rencontre avec l’équipe fanion, dimanche dernier, sur la pelouse du Mont-Gaillard (0-1). Si la saison est longue, c’est aussi parce que les résultats ne sont pas au rendez-vous. « On a pourtant de la qualité mais on pêche sur des petits détails et notamment notre manque de réalisme offensif. À chaque match, on a quatre ou cinq opportunités et on ne marque pas. J’essaie d’apporter mon expérience, c’est mon rôle. J’ai déjà connu un maintien arraché in extremis. C’était avec Fécamp. Humainement, c’est l’un de mes meilleurs souvenirs de footballeur car le groupe était resté solidaire. » Alors, dans cette situation, Akrour s’efforce de relever le positif même si parfois il avoue se demander si ce n’est pas le bon moment de raccrocher les gants. « C’est vrai que je pourrais rester tranquille le dimanche chez moi, mais le foot c’est un plaisir, un défouloir. J’en ai encore besoin. »

JEAN-PIERRE HERANVAL

Plus d'Actualités en vidéo

Voir également

Commentaires

Jean Da Cruz est devenu membre 3 jours
Nos volontaires en Formation 4 jours
3-10
U13 B / DEVILLE MAROMME 2 5 jours
U13 B / DEVILLE MAROMME 2 : résumé du match 5 jours
Équipe U11C : nouvelle photo 7 jours
Équipe U11C 7 jours
U19 PH: une victoire qui fait du bien. 11 jours
Stage toussaint 2017 : nouvelles photos 22 jours
Stage toussaint 2017 22 jours
Stage toussaint 2017 : nouvelles photos 24 jours
Stage toussaint 2017 24 jours
6-0
R.F.C.ROUEN / U13 B 24 jours
R.F.C.ROUEN / U13 B et ST AUBIN FC / Senior B : résumés des matchs 24 jours
2-4
ST AUBIN FC / Senior B 24 jours
Valérie Lili est devenu membre 24 jours

Aucun événement